La Proposition de Valeur Employeur pour les nuls

La PVE pour les nuls

~

Le concept d’une PVE – Proposition de Valeur Employeur (en anglais : EVP – Employee Value Proposition) a énormément gagné en popularité durant ces dernières années. L’idée est d’être en mesure de répondre à la question suivante : « Qu’est-ce que cela m’apporte de travailler dans cette entreprise» (« WIIFM : What’s In It For Me […]»).

En d’autres termes, une PVE est ce que l’entreprise offre à ses employés en échange de leurs performances et de leurs efforts. Nous ne parlons pas seulement des choses concrètes, comme le salaire, les congés, les avantages d’assurance ou bien encore la salle de sport intégrée aux bureaux, mais aussi des aspects moins tangibles tels que les valeurs et la culture.

Chaque entreprise dispose d’une PVE, qu’elle en soit consciente ou non. Si celle-ci est clairement définis et communiquée, les employés seront plus engagés dans l’organisation, et de ce fait consacreront plus d’efforts et seront donc moins susceptibles de quitter l’entreprise. De même, une bonne PVE pourra constituer la base de toute campagne de Marque Employeur, et jouera un rôle clé pour attirer les « bonnes personnes » pour votre entreprise. Quand je parle des « bonnes personnes », cela signifie l’ensemble des individus dont les valeurs et les objectifs sont alignés avec ceux de la firme.

Ce facteur de différenciation, cet avantage concurrentiel pour un employeur par rapport à son marché, s’articule autour de 2 axes principaux :

L’ATTRACTION

C’est très bien d’avoir une campagne de Marque Employeur sensationnelle qui promet la créativité, la Responsabilité Sociale, le parfait équilibre entre vie professionnelle et privée, des possibilités d’évolution de carrière incroyables, etc. Tous ces éléments peuvent être des dispositions que les employés potentiels recherchent. Cependant, une fois qu’ils intègrent votre entreprise pour ces raisons et qu’ils constatent que leurs attentes ne peuvent être satisfaites, vous pouvez très rapidement vous retrouvez avec des problèmes d’engagements.

Et ce n’est pas seulement votre campagne de Marque Employeur qui doit faire preuve d’intégrité. Tout ce qu’un employé dit à un nouveau venu/employé potentiel peut être interprété comme une «promesse». Si ces propos ne sont pas une représentation fidèle de la réalité au sein de votre entreprise, cela peut entraîner de forts mécontentements.

Vous savez, j’ai pu observer de nombreux recruteurs qui, dans leur enthousiasme pour recruter les meilleurs, font des déclarations hâtives sur les possibilités fabuleuses d’affectations à l’étranger, les formations de tous types au frais de l’entreprise, la diversité comme un des piliers fort de la société, etc. Bien sûr que les affectations à l’étranger sont possibles, mais celles-ci n’arrivent que très rarement. De même, l’entreprise paye pour des formations, mais seulement dans des domaines spécifiques et souvent imposés. En ce qui concerne la diversité, il est vrai que la firme y croit, c’est même inscrit comme pilier central de sa Responsabilité Sociale d’Entreprise sur son site corporate, mais 90% des cadres supérieurs sont des hommes.
C’est comme si vous commandiez un magnifique moelleux au chocolat et qu’on vous serve une vulgaire compote. Cette marmelade peut sans doute être très bonne mais ce n’est pas ce que vous aviez commandé. Comme il n’y a rien de négatif à proposer de rares occasions d’expatriations à l’étranger, des possibilités de formations limitées ou de posséder une forte proportion de managers de sexe masculin (ou presque) – Ce n’est tout simplement pas ce qui était promis.

Ces attentes non satisfaites vont non seulement conduire à un appauvrissement en termes d’engagement, mais peuvent également entraîner la démission de nouveaux employés suite à leur adhésion des plus précoces. Il est aussi question de coût. En effet, selon certaines estimations, le coût de remplacement d’un employé peut représenter jusqu’à 100% du salaire annuel qui lui est proposé. Des retombées au niveau de la productivité et du moral des troupes peuvent être aussi à prévoir, ainsi que l’endommagement plus ou moins sévère de la campagne d’image de Marque Employeur – initialement « sensationnelle ».

Sachez qu’un ex-employé mécontent va avoir plus tendance à s’expliquer de son départ que de son choix d’employeur. C’est-à-dire donner l’ensemble de vos points négatifs qui l’ont poussé à fuir au lieu de donner les positifs qui l’ont fait venir.

L’ENGAGEMENT & LA FIDELISATION

Si nous partons du principe que d’avoir une PVE claire et distinctive améliore l’engagement, ne serait-il pas raisonnable de s’assurer que ce qui conduit l’engagement est en fait la PVE? Voyons cela plus en détails…
Vous et votre partenaire avez eu un désaccord et vous souhaitez mettre les choses au clair. Vous l’invitez à dîner au restaurant le plus cher de la ville, une soirée fabuleuse, et tout est pardonné. Génial n’est-ce pas ? Le dîner dans le restaurant chic du coin était sûrement la stratégie idéale pour faire face à toutes prochaines disputes. Au fil des mois, votre compte bancaire en prend un coup, mais votre stratégie fonctionne toujours. A chaque fois qu’une dispute éclate, vous revoilà dans un magnifique restaurant et tout repart à zéro dans le meilleur des mondes. Plus tard, vous partagez votre stratégie gastronomique hors de prix avec votre partenaire. Résultat : celui/celle –ci se moque de vous et vous explique que la qualité haute gamme des restaurants n’avait joué aucun rôle dans votre réconciliation. En effet, vous auriez pu le/la conduire dans n’importe quelle pizzeria du coin, le résultat aurait été le même (et votre portefeuille en aurait été épargné). L’élément clef ici, c’est l’échange que vous avez eu et non l’extravagance culinaire. C’est la qualité du dialogue et de son contenu qui est source de réussite stratégique.

L’entreprise ici pourrait être assimilée à un packaging, ayant pour rôle d’attirer et d’ainsi vendre le produit. Cependant si le contenu est vide, comment votre consommateur pourrait-il être satisfait ? C’est pareil pour vos « consommateurs d’emploi » qui sont de plus en plus attachés à l’image de Marque de leur entreprise, mais si celle-ci se voit dépourvue de sens, ces derniers l’abandonneront pour de nouveaux horizons.

De la même manière, vous pourriez dépenser une fortune dans les programmes de promotion de PVE qui, en réalité n’ont rien à voir avec le fait d’impliquer vos employés.

Pire encore, vous pourriez prétendre offrir quelque chose que vous n’êtes pas en mesure de proposer, prétendre être quelque chose que vous n’êtes pas, ce qui en soi peut sérieusement endommager la confiance au sein de l’organisation. Croyez-moi, c’est un moyen infaillible pour se désengager des employés.

Rendez votre PVE pertinente et surtout … réelle !

~

4 réflexions sur “La Proposition de Valeur Employeur pour les nuls

  1. Pingback: LA PVE : La Best Friend de l’Entreprise « La Marque Employeur à la French Touch

  2. Pingback: Marque employeur | Pearltrees

  3. Pingback: Les Recruteurs au secours de la Marque Employeur | La Marque Employeur à la French Touch

  4. Pingback: #Interview Marque Employeur – Dominik A. Hahn d’Allianz | La Marque Employeur à la French Touch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s