Les réseaux sociaux ont-ils tué les CV traditionnels ?

Les réseaux sociaux ont-ils tué les CV traditionnels ?

Pour les recruteurs, l’utilisation des médias sociaux est de plus en plus tournée vers la recherche de nouveaux candidats. Selon une étude menée par Expectra et TNS Sofres – intitulée « Les perspectives 2012 en matière de ressources humaines et de recrutement » – 51% des recruteurs français seraient concernés par ce nouvel usage. Les 4 réseaux les plus utilisés sont : Facebook, Twitter, Linkedin et Viadeo – sans oublier de noter une large préférence pour le réseau professionnel LinkedIn.

Pendant ce temps là, aux Etats-Unis, 92% des recruteurs sont de même à la recherche de nouveaux talents sur les réseaux sociaux (Sondage réalisé par Jobvite) – Rattrapons-les !

Beaucoup de méthodes traditionnelles de recrutement – tel que le fax de CV au recruteur – sont révolues. Dans le même sens, les réseaux sociaux ont révolutionné la façon dont les candidats peuvent se vendre à leur employeur potentiel.

L’autre jour, je suis tombée sur un article de Doug Gross sur le site de CNN intitulé “Are Social Media making the resume obsolete?”. Bonne question n’est-ce pas ? La problématique étant de savoir pourquoi les recruteurs s’attarderaient sur une simple pièce jointe alors qu’ils n’ont qu’à parcourir le profil LinkedIn/Viadeo/Facebook/Twitter du candidat ou le “googliser”.

Voici ci-dessous les différentes raisons qui – en tant que recruteur – vous feront (je l’espère) changer d’avis et passer à l’aire du recrutement moderne 3.0 :

 

1. Une meilleure approche de la « Marque du Candidat »
Quand je parle de « Marque du Candidat » il est question de Personal Branding, autrement dit comment l’individu est perçu sur le net. L’avantage en termes de recrutement est de mieux cerner le candidat. En effet les réseaux sociaux sont d’excellents outils pour obtenir une présentation de l’individu dans sa globalité. Les composantes d’un CV traditionnel ne donnent pas forcement au recruteur une image de marque personnelle du demandeur d’emploi. Alors que les demandeurs d’emploi avertis ont appris à améliorer leur CV en jouant sur la facette de l’originalité – vidéo, infographie –  les recruteurs doivent être encore plus malins en naviguant directement sur leurs profils virtuels.

2. La créativité, votre prochain coup de foudre avec un candidat ?
Quand il s’agit de réseaux sociaux et de recherche d’emploi, la créativité s’épanouit. En effet, de plus en plus de candidat utilisent des médias sociaux tels que Pinterest pour exposer leur CV de façon originale et interactive. Voici l’exemple de Tyler Cheese qui utilise chacun de ces boards pour dévoiler sa créativité (« Portfolio »), son parcours scolaire (« Education »), ses mentions (« References »), sa personnalité (« About Me »), etc. CV online simple et direct, que demandez de plus ? De même, d’autres réseaux tels que Tumblr sont idéaux pour les photographes et autres artistes à la recherche d’emploi.

3. Le CV parlant arrive !
Le CV traditionnel se compose de 4 facettes : formation, parcours professionnel, compétences et centres d’intérêts. Et pourtant… Combien de recruteurs avaient trouvé LE CV parfait et combien ont été déçu par l’individu en lui-même ? Il faut avouer qu’à travers un morceau de papier ou la visualisation d’une page Word, on ne peut se faire une idée de qui est réellement l’individu, son comportement, sa personnalité et des petits détails comme la manière dont elle/il s’exprime.  Une perte de temps rageante comme je l’entends si souvent dire. Grâce aux médias sociaux, il devient plus facile pour les recruteurs de se faire une idée de l’individu – en image, comme l’exemple de Pinterest que nous venons de voir ou en live, via des plateformes telles que Youtube et Vimeo. La forme de « CV film » permet ainsi aux candidats de se présenter « en live » et de donner un premier aperçu aux recruteurs de ses compétences et aussi de son savoir-être.

4. Une nouvelle corde à l’arc des recruteurs
Le recrutement représente un certain coût, un investissement à ne pas prendre à la légère pouvant avoir des répercutions plus ou moins graves pour l’entreprise et son image de Marque. Toute firme – ou presque – possède désormais une Page Facebook, un Compte Twitter, une communauté LinkedIn, etc. Leur présence sur les réseaux sociaux est existentielle pour leur Marque en tant qu’employeur. Fini le temps où les réseaux sociaux étaient uniquement assimilés aux techniques purement marketing pour interagir avec les consommateurs. Maintenant il est question de Management de Marque en externe comme en interne, de recrutement, de fidélité et d’engagement de l’ensemble des parties prenantes. La maîtrise de ces plateformes devient donc une compétence exigée pour tout recruteur de notre génération.

 ~

Il faut tout de même noter que chaque employeur n’est pas forcement prêt à franchir le pas, ou que ce n’est tout simplement pas le bon moment. Et oui,  certaines entreprises utilisent encore le fax ou autres anciens outils – qui me paraissent dater de la préhistoire – par faute de moyens ou de pure reniement de l’aspect moderne. Le secteur d’activité est un facteur concernant le choix d’incorporation des réseaux sociaux dans votre stratégie de recrutement. Par exemple, pour les postes manuels ou hautement techniques, les recruteurs devront continuer à mettre davantage l’accent sur les compétences quantifiables présentées sur un CV traditionnel.

Qu’en pensez-vous? Le CV serait-il mort ?

9 réflexions sur “Les réseaux sociaux ont-ils tué les CV traditionnels ?

  1. Bonjour,

    Si on pousse jusqu’au bout la logique, finalement le cv « traditionnel » n’est-il pas le meilleur exercice de créativité car au format et aux règles précis ?

    Mais tout cela n’est qu’une question d’outils… l’important est de savoir pourquoi, pour quoi on recrute tel ou tel candidat et faire émerger cette double envie – candidat et recruteur – lors d’une rencontre réelle.

    Aymeric Vincent
    @aymericvincent
    http://www.aymericvincent.fr

    • Bonjour Aymeric,

      Le CV traditionnel peut-être un exercice de créativité en effet. Cependant comme je le souligne les recruteurs ne sont pas forcement friands de cet usage, c’est plutôt du quitte ou double. Dans leur globalité, les chercheurs d’emploi préfèrent opter pour un CV simple sans forcement essayer de se distinguer de peur d’être directement mis à la trappe.
      A noter que cela ne prend pas en compte les secteurs créa qui eux sont obligés de présenter un portfolio et un CV hors du commun.

      Bien évidemment ce n’est qu’une question d’outils, mais si vous ne vous servez pas des bons outils ou ne savez vous adapter à votre temps, à votre cible, je ne suis pas si sûre que votre recrutement sera à la hauteur de vos espérances.

      Au plaisir,

      Anne

  2. Pingback: Les réseaux sociaux ont-ils tué les CV traditionnels ? | Projet professionnel | Scoop.it

  3. Pingback: Les réseaux sociaux ont-ils tué les CV traditionnels ? | Emploi et formation: l'évolution du marché du travail et de la formation professionnelle | Scoop.it

  4. Pingback: Les réseaux sociaux ont-ils tué les CV traditionnels ? | Stratégie digitale et e-réputation | Scoop.it

  5. Pingback: Les réseaux sociaux ont-ils tué les CV traditionnels ? « La Marque ... | Community management RH | Scoop.it

  6. Pingback: Les réseaux sociaux ont-ils tué les CV traditionnels ? « La Marque ... | Emploi, recrutement et réseaux sociaux | Scoop.it

  7. Pingback: Les réseaux sociaux ont-ils tué les CV traditionnels ? | Le Community Management dans le Recrutement | Scoop.it

  8. Pingback: Les RH au pays de Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s