Quand les Super-Héros nous donnent des leçons de Leadership au travail

Quand les Super-Héros nous donnent des leçons de Leadership au travail

 

Chaque année, les Super-Héros envahissent nos écrans. Depuis que nous sommes enfants, nous regardons des films et dessins animés relatant l’histoire d’une personne – plus ou moins humaine – menant la guerre contre les « méchants ». Les techniques cinématographiques évoluent, les effets spéciaux semblent être à leur apogée, les audiences de plus en plus denses et variées…

La plupart d’entre nous apprécient ces « contes de fée » – plus ou moins noirs. Mais il y a bien plus à apprendre qu’une simple histoire manichéenne. Bien que vous n’ayez pas de super-pouvoirs, il y a un certain nombre de choses dont vous pouvez vous inspirer et tirer leçons en termes de Leadership. Tout vos Super-Héros ont une histoire, tous ont quelque chose à vous conter – avec ou sans leur masque.

* La liste ci-dessous n’est pas exhaustive et je suis persuadée que vous trouverez vous-même vos propres leçons à tirer, en fonction de vos Super-Héros respectifs. 

 

La toile de Spiderman n’a pas été construite en un jour
Spiderman – dit l’Homme Araignée – n’a pas appris à manier ses pouvoirs en un seul jour. Rappelez-vous, au départ, il était incapable de comprendre comment utiliser sa toile d’araignée. Puis une fois qu’il réussit à la fixer, il décide de se balancer de bâtiment en bâtiment. Les premières tentatives furent désastreuses (et oui même les Super-Héros ne réussissent pas du premier coup !). Mais comme le dit le dicton « Ce qui ne tue pas, rend plus fort ». Même si Spiderman est tombé à maintes reprises lors de son processus d’apprentissage au lancer de toiles d’araignée, il n’a jamais abandonné. Et au final, il a réussi. Néanmoins, il sait que ses talents ne lui serviront à rien s’ils ne sont pas ajustés et améliorés.
Ce qui fait vraiment un leader est sa capacité à constamment tirer parti de ses compétences, mais également de mettre à profit ces dernières pour lui permettre de s’adapter et de subsister à des situations difficiles ou stressantes.

Batman n’a jamais combattu seul
Il n’existe pas de Super-Héros qui combattent réellement seuls. Si vous connaissez vos classiques, vous devez savoir que la plupart des Super-Héros sont de nature humaine. Et qui dit humain, dit social, dit communauté. Pas besoin de vous faire un cours de psychologie, comme quoi l’Homme ne peut survivre seul. Et cela s’applique également à nos Super-Héros, qui ont besoin de personnes qui les inspirent et les aident dans leurs tâches. Au début de “The Dark Knight Rises”, Batman refuse l’aide des personnes qui croient en lui et qui pour certains, se prennent pour lui. Mais il admet avoir besoin de son fidèle majordome Alfred (son unique famille) et de Lucius Fox, son directeur commercial (un de ses amis proches) pour garder son secret et l’aider en termes de nouvelles technologies – auxquelles il ne comprend pas grand-chose.
Les bons Leaders savent s’entourer des bonnes personnes et surtout d’en accepter l’aide en temps et en lieux.

Les Super-Héros ne peuvent être aimés de tout le monde
Les Super-Héros sont de connotation publique. Batman connut pendant longtemps une image de marque parfaite du cliché de Super-Gentil à Gotham, pendant que Spiderman fut très rapidement critiqué. C’est bien connu, on ne peut pas plaire à tout le monde – en particulier des médias qui, comme dans les films, ne ratent jamais de critiquer de manière négative toute bonne action.
Malgré ses efforts, un bon leader apprend rapidement que ses actions ne peuvent être appréciées de tous. En tant que leader, lorsque votre décision affecte non seulement votre personne, mais aussi d’autres, il est important de rester confiant tout en acceptant la critique et en examinant attentivement son contenu. Toute critique est bonne à prendre, seulement et seulement si celle-ci est respectueuse et construite de sens. Alors méfiez-vous des critiques gratuites qui soulignent juste un sentiment avide de jalousie.

Batman et Spiderman sont avant tout : Bruce Wayne et Peter Parker
Comme nous l’avons vu précédemment, il ne faut pas oublier que la plupart de nos Super-Héros sont humains. Qu’en tant que Leader, vous êtes de nature humaine également. Elément que les gens et leaders eux-mêmes oublient parfois, parce que cela inclut la vulnérabilité et le droit à l’erreur. Au début de « The Dark Knight Rises », Batman est boiteux – ce qui est quand même le comble pour un Super-Héros qu’on qualifie d’indestructible, voir d’immortel. Et le coup où Spiderman décide de redevenir le simple et timide Peter Parker en renonçant à ses pouvoirs, croyant qu’il a fait une erreur ?
Être un bon leader, c’est être vulnérable et accepter de faire des erreurs parfois. Le plus important c’est ce que vous allez dire et faire, la façon dont vous allez réagir pour faire face à la situation qui compte.

 

Même si votre nom n’est pas Néo (du film « Matrix »), même si vous n’avez pas de super-pouvoirs, n’oubliez pas qu’en chacun de nous vit un Super-Héros. Alors inspirez-vous des conseils que je vous ai donnés et d’autres que vous retrouverez dans vos films d’actions favoris. On a tous besoin d’apprendre en termes de Leadership.

Et n’oubliez pas, le plus important est de reconnaître les besoins et d’intensifier l’amélioration de la vie des autres – dans la vie professionnelle comme dans la vie de tous les jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s