Qu’est-ce que les films d’horreur peuvent nous enseigner en termes de recrutement ?

Qu’est-ce que les films d’horreur peuvent nous enseigner en termes de recrutement ?

 

« Des bonbons ou des sorts ? » – cela ne vous rappelle rien ? Il y a une semaine, nous étions tous déguisés en vampires, en zombies, etc. en train de manger des friandises devant un film d’horreur…

En fait, il pourrait être temps d’admettre que le recrutement peut être une tâche des plus terrifiantes (au sens imagé, bien évidemment). Trouver les meilleurs individus avant que vos adversaires s’emparent d’eux, vivre dans la peur de faire des choix inappropriés – un peu stressant, non ? En sachant qu’une mauvaise embauche représente une perte s’estimant à près de 50 000 euros, cela semble légitime d’être légèrement paniqué.

Sinistre constat. Mais de ce fait, quel meilleur endroit pour trouver des conseils qu’en regardant un film d’horreur ? Les films d’horreur puisent dans nos peurs primitives. Beaucoup de ces craintes communes peuvent s’appliquer au processus d’embauche : vous prenez un auto-stoppeur sur le bord de la route ou vous vous retrouvez cloitrés dans une cabane – on ne sait jamais ce sur quoi ou sur qui vous allez tomber, ni où cela peut vous mener.

Voici quelques leçons de recrutement que peuvent nous enseigner – de manière indirecte – les  maîtres de l’horreur :

« Ensemble, on est plus fort face à la menace »

La plupart des histoires de films d’horreurs commencent par un groupe de personnes qui, à la suite d’un mystérieux incident, se sépare pour mener une enquête sur la cause de ce dernier. Et la plupart du temps, l’ensemble des personnages ne se reverra jamais, car une fois le groupe éparpillé, ils deviennent infiniment vulnérables.

Le processus d’embauche n’est pas tout à fait l’équivalent d’une visite d’une maison hantée. Néanmoins, il requiert un véritable travail d’équipe. L’ensemble des membres de votre groupe de recrutement doit collaborer – et non se séparer – pour trouver les meilleurs candidats. Avoir de multiples points de vue lors de l’examen d’un candidat, est la meilleure façon de vous assurer que votre entreprise recrute les bonnes personnes. Les recruteurs qui s’appuient sur les qualifications peuvent alors équilibrer leur choix grâce à ceux qui se fient à leur instinct – et vice versa.

« On a tous une histoire, qu’on le veuille ou non, il faut l’accepter »

Dans les films gores d’adolescents tels “Souviens-toi l’été dernier”, un groupe de jeunes commet un délit de fuite après avoir heurté un homme sur la route. Et comme vous le savez, l’homme n’est pas si mort qu’ils le pensaient et se lance à leur poursuite quelques années plus tard…

Ce récit vous démontre que vos actes et paroles passés peuvent influencer votre succès actuel ou futur. Cela signifie que vous devez identifier votre propre histoire – d’où votre entreprise vient, ce qu’elle est à l’heure actuelle, et ce qu’elle souhaite devenir – et communiquer un message clair et précis auprès de votre cible par tous les moyens possibles.

A noter l’importance des médias sociaux comme levier de performance communicative, afin de partager des informations sur votre culture d’entreprise, d’articuler votre proposition de valeur, et de solidifier votre image de Marque Employeur. Via les médias sociaux, les candidats s’attendent à ce que vous répondiez à leurs nombreuses questions : Qu’est-ce que fait votre société? Qu’est-ce qui rend votre entreprise unique? Qu’est-ce qu’elle a réalisé d’important ? A quoi ressemble votre culture d’entreprise ? Pourquoi un candidat talentueux voudrait-il travailler pour votre organisation ?

En plus de l’utilisation de ces réseaux, il est également envisageable de promouvoir d’autres instruments de communication tels que les plateformes sociales de recrutement. Le but de cet outil étant de sensibiliser les candidats à votre Marque Employeur et à vos multiples actions, de diffuser vos offres d’emplois/stages/apprentissages disponibles et d’instaurer un véritable dialogue – exemple de Deloitte avec la plateforme Deloitte Recrute. Maintenant que votre auditoire sait « ce que vous avez fait l’été dernier », leurs attentes et votre promesse de Marque Employeur n’en seront que plus alignées.

« Et ils finirent heureux et eurent beaucoup d’enfants »… ou pas

Durant un film d’horreur, ne vous êtes-vous jamais demandés pourquoi le personnage principal mettait autant de temps à comprendre que la personne, qu’il estimait comme « insoupçonnable », était derrière tous les maux ? Il s’agit là d’un cliché de nombreux films d’horreur voué à maintenir les personnages dans le flou sur les événements terrifiants qui les entourent.

Dans la vie réelle, il s’agirait plutôt de prendre des mesures rapides pour éviter une quelconque catastrophe, en ayant un maximum de visibilité sur l’ensemble de la situation. Comme on le voit dans de nombreux films, ne pas agir assez vite peut parfois donner lieu à la disparition des meilleurs candidats. De manière similaire, si vous mettez trop de temps à faire une offre à un excellent candidat, vous le retrouverez surement chez votre concurrent. La « Happy End » de votre histoire ne s’avérerait pas aussi « happy » que ça au final.

Il faut que votre équipe se positionne de manière stratégique en temps, en heure et en lieu sur le marché des talents. Les plateformes sociales de recrutement pourraient contribuer à cet objectif. L’important étant de s’assurer que votre équipe puisse s’accorder rapidement sur une offre attrayante à destination du talent qui vous a donné autant de fil à retordre en termes d’attraction. De cette façon, vous serez moins – voire pas du tout – confrontés à la perspective effrayante de perdre vos potentiels talents.

« Un Vampire est symbole d’éternité, mais nous ? »

Ces dernières années, j’ai remarqué que les Vampires revenaient à la mode. En passant du film pour adolescents « Twilight » à la série « True Blood », on est servi ! Mais même si vous êtes un grand fan de Dracula, cela ne doit pas signifier que votre logiciel de recrutement doit un être un « monstre buveur de sang ». Belle comparaison en sachant que comme tout bon vampire qui se respecte, votre système de recrutement obsolète peut aspirer la vie de votre processus d’embauche.

Les anciennes plateformes de recrutement n’ont pas été mises en place pour être en parfaite adéquation avec les nouvelles pratiques d’embauche – ça découle du bon sens.  De ce fait, elles peuvent s’avérer être désormais une véritable perte de temps et de ressources, offrant une expérience des plus effrayantes à son utilisateur. Il est donc indispensable pour les entreprises de se tourner vers l’innovation en termes d’outil de recrutement pour attirer les meilleurs talents. Un véritable espace social, intuitif, fondé sur les « best practices » des médias sociaux, capable de relever les nouveaux défis du recrutement actuel. Un véritable outil, encourageant la collaboration de l’ensemble des membres de votre équipe, fournissant les données et connaissances nécessaires à une analyse plus poussée en termes de cibles et d’efforts fournis.

L’art et la manière dont les entreprises et les individus s’engagent mutuellement évoluent rapidement. De même, l’arrivée des médias sociaux redéfinit la façon dont les employeurs et les demandeurs d’emploi se connectent les uns avec les autres. Avec des pratiques de recrutement en perpétuelles mutations, votre organisation a besoin de s’appuyer sur une stratégie pérenne qui prône le développement de votre entreprise et un positionnement favorable. Contrairement à Dracula, votre but n’est pas de rester éternellement le même au fil des siècles. N’est-ce pas ?

Embaucher des personnes formidables ne doit pas être considéré comme un acte effrayant. Les médias sociaux, la collaboration de vos équipes, la promotion de votre culture d’entreprise via un site de carrière attractif, etc. sont des moyens de s’assurer que votre entreprise attire le bon type de personnes.

Et surtout, quand vous embaucherez votre prochaine “superstar”, n’oubliez pas de remercier Freddy et Edward pour leurs conseils !

4 réflexions sur “Qu’est-ce que les films d’horreur peuvent nous enseigner en termes de recrutement ?

  1. Pingback: Voir autrement : qu'est-ce que les films d'horreur peuvent nous enseigner en termes de recrutement ? | Marque d'Employeur | Scoop.it

  2. Pingback: Qu'est-ce que les films d'horreur peuvent nous enseigner en termes ... | Communication Marque employeur | Scoop.it

  3. I do agree with all the ideas you have presented in your post. They are very convincing and will certainly work. Still, the posts are very short for newbies. Could you please extend them a bit from next time? Thanks for the post.

  4. Pingback: L’horreur dans le monde du travail | jobmarathon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s