Et d’un coup de baguette magique, la Génération Y transforma l’entreprise…

 Gen Y management recrutement marque employeur

* Veuillez noter que mon « coup de baguette » n’est pas à effet immédiat dans notre cas ;-)

Ces dernières années, la Génération Y (individus nés entre 1978 et 1995) a modifié petit à petit la façon dont nous regardons le monde de l’entreprise. A noter que ce changement s’accompagne également de l’expansion des nouvelles technologies.

Souvent qualifiée d’opportuniste, inventive et de connectée, cette Génération devient un véritable challenge pour les employeurs, que ce soit en termes d’approche, de recrutement, de mobilisation ou bien encore de management. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas du tout le même rapport avec l’entreprise que les générations précédentes et qu’ils sont l’avenir de la Société. Passé à côté d’une population qui approchera les 36% de la population d’ici 2014 mettrait en péril les entreprises.

Voici quelques illustrations qui expliquent comment la génération du fameux Mark Zuckerberg (PDG de Facebook) a changé le visage de l’entreprise ainsi que ses méthodes :

 

La redéfinition de la notion de « relation »
Le terme « relation » prend un autre sens pour cette génération qui la définit également par un simple click, un tweet ou bien encore un statut.  Une interaction sociale digitale – si on peut dire ainsi – qui va changer la manière dont les jeunes se voient au sein de l’entreprise mais aussi la manière dont ils interagissent avec les acteurs de celle-ci.

Ambassadeurs de Marque Employeur… sans le savoir
Depuis l’arrivée de Facebook en 2004, les réseaux sociaux connaissent un essor fulgurant. Les jeunes sont des adeptes de ce genre de plateforme surtout en ce qui concerne les récits de leurs vies professionnelles et personnelles, en passant de « j’ai mangé une pomme » à « j’en ai marre de mon boss ». Désormais, tout le monde peut communiquer sur tout et n’importe quoi, n’importe quand avec n’importe qui – ou presque. Photos, vidéos, pseudos, statuts, groupes, Pages de Fan, etc. cette génération peut donc communiquer sur leur entreprise ainsi que sur leur travail. En d’autres termes, animer – de manière indirecte – l’image de Marque Employeur, et sensibiliser son réseau. Ici, demeure tout de même la problématique de la liberté d’expression des employés au sujet de leur entreprise – le débat reste ouvert !

Le recrutement 2.0
De plus en plus d’entreprises ont inclus l’utilisation des réseaux sociaux dans leur stratégie actuelle. Néanmoins celle-ci se limite encore trop aux actions de marketing ou de communication. Pendant ce temps là, aux États-Unis, 92% des recruteurs les utilisent dans leur processus de recrutement. Mais ne soyons pas négatifs, cette méthode se développer en France – plus ou moins vite – au sein des Départements des Ressources Humaines, en termes de recrutement mais également en ce qui concerne la promotion de la Marque Employeur. Le rapport avec la Génération Y ? A défaut de me répéter, ils adorent et cultivent une sorte de « deuxième vie » sur les réseaux sociaux. Alors pourquoi ne pas les attirer et les recruter via ces canaux ? Allez les recruteurs, sortez de votre zone de confort !

Les Junkies du visuel
En plus de transformer les processus de recrutement, la Génération Y va en révolutionner les bases. De part leur attachement à l’aspect visuel – d’où le succès de Pinterest – les candidats n’hésitent pas à promulguer des CV sous forme de vidéo par exemple. Grâce à cette démarche, le candidat donne une image de lui plus caractérielle – il est vrai qu’à travers un support papier, la personnalité, la prestance et le côté créatif du candidat est dure à distinguer !

Et surtout, vive l’entrepreneuriat !
Les jeunes ont une fâcheuse tendance à vouloir tout diriger, peut-être par manque de flexibilité par rapport aux  hiérarchies – plus ou moins rigides – des entreprises. Mais ils veulent également – pas forcement tout révolutionner comme leurs « ancêtres » de 68 – mais entreprendre. Si vous n’aviez pas remarqué l’émergence de startups montées de toutes pièces par des jeunes tout droit sortis de l’école, voire encore étudiant, c’est que nous ne vivons pas sur la même planète. A noter que l’entrepreneuriat représente un élément clé pour re-booster l’économie actuelle pour 92% d’entre eux – en fin de compte, je ne fais pas partie de la Génération Y pour rien !

Les Super-Héros Multitâches
Avec une surcharge d’information constante, cette génération a développé une certaine capacité à effectuer plusieurs tâches en même temps et de manière plus rapide. En d’autres termes, les entreprises se trouvent face à des « jongleurs » de tâches, de jeunes adultes à caractère hyperactif. Regarder la télévision, ne suffit pas pour la plupart, ils ont besoin de lire un article, de tweeter celui-ci et de manger en même temps – je vous parle en connaissance de cause. Pour l’entreprise, cela signifie que l’individu pourra probablement jongler avec plusieurs projets et cela, de manière réussie.

L’aventure, c’est l’aventure
On pourrait dire que la Génération Y serait plus à a recherche de l’aventure que d’une simple carrière. De plus en plus de jeunes n’hésitent pas à partir à l’étranger, tel un Indiana Jones qui partirait en croisade – encore faut-il que le niveau de langue le leur permette. C’est peut-être pour cela que de plus en plus d’entreprises mettent en œuvre une politique de mobilité plus attractive ? C’est vrai que les jeunes candidats sont plus connus pour leur bougeotte qu’autre chose. De cette logique, il peut s’avérer que de rester assis derrière un bureau pourrait plus les faire fuir qu’autre chose.

Une passion plus qu’un emploi
Mais la particularité de la Génération Y se révèle être l’attachement qu’elle porte à son travail. A dire vrai, ils ne sont pas en quête d’un emploi mais à la recherche d’une Passion. On ne parle plus de trouver un poste pour un but purement alimentaire ou dans la seule optique de payer les factures. Il est question de « contrat social » incluant un réel équilibre entre vie professionnelle et vie privée. De même, le rôle du Manager est primordial. En effet, à la recherche de sens, le candidat – malgré son côté réfractaire à la hiérarchie – a besoin d’être encadré, reconnu et motivé.

(Liste non exhaustive)

Et vous, comment la Génération Y a-t-elle impacté votre lieu de travail ?

4 réflexions sur “Et d’un coup de baguette magique, la Génération Y transforma l’entreprise…

  1. C ‘est aussi la generation de l’immédiat. Le web leur apporte des reponses immediates a leurs interrogations. Ils admettent difficilement que l’entreprise et les managers ne fassent pas preuve de la meme réactivité. Tout ce que vous decrivez destabilise les managers et demande de leur part un veritable effort de compréhension ou d’adaptation pour garder ces talents en herbe dans l’entreprise.

  2. Pingback: L’Amour dure 3 ans, un emploi aussi ! | La Marque Employeur à la French Touch

  3. Pingback: L’Amour dure 3 ans, un emploi aussi ! | MANEGERE Afrique, Révélateur de Performance & Créateur d'Excellence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s