Les Employeurs, des célébrités sur Twitter comme les autres

Clooney Twitter Communication

Même si je suis une grande fan (pas trop hystérique) de Georges Clooney, je ne suis pas tout à fait d’accord avec les propos qu’il tient concernant l’utilisation des réseaux sociaux.

Dans une interview donnée à Esquire Magazine, il n’hésite pas à dire que les « famous people » étant sur Twitter ne sont que des crétins, et qu’il trouve cela totalement stupide… Bon cela dit, vu les dérapages que nous voyons actuellement, je dois avouer que certaines stars devraient s’abstenir de réseauter !

Clooney Reseaux Sociaux Twitter

Ce qu’il ne faut pas oublier dans l’histoire, c’est que de nombreuses célébrités, notamment des musiciens, ont donné un sacré coup de pouce à leur carrière en utilisait ce réseau social. Prenons par exemple le jeune boys band One Direction : à leur début, ils avaient créé un compte Twitter alors que le groupe était encore dans les studios de développement – au final cela a contribué à créer une gigantesque base de fans mondiale, avec près de 18 millions de followers désormais !

One Direction Reseaux Sociaux Twitter 

Mais en termes de référence sur Twitter, il me paraît impossible de ne pas citer la « sulfureuse » Lady Gaga qui communique en permanence avec ses 41 millions de followers.

Lady Gaga Reseaux Sociaux Twitter 

Dans l’industrie du cinéma, les célébrités sont davantage réticentes. Cependant, on ne manquera de citer un exemple récent, l’acteur britannique Hugh Laurie (Dr House) qui a gagné plus de 230 000 abonnés en moins d’un mois à la suite de ce fameux tweet…

Hugh Laurie Reseaux Sociaux Twitter

 

 

Retour au pays de la Marque Employeur…

 

Mais revenons-en à notre sujet-phare : la présence des employeurs sur la sphère digitale.

Malgré les critiques de ce cher et tendre Georges (à noter qu’il n’est pas le seul dans ce cas), il semblerait que les réseaux sociaux représentent un bien trop bel apport pour les employeurs – mais également pour les candidats…

Mais pour quelles raisons ? Selon une étude menée par CareerBuilder – 2013 Candidate Behavior Study – une grande majorité des candidats (62%) vont jeter un œil au profil de leur employeur potentiel / recruteur sur les réseaux sociaux. Cette démarche est devenue le quotidien des chercheurs d’emploi (mais également de stage / apprentissage) à l’affût d’informations diverses. Qui est mon interlocuteur ? Combien de fans possède cette entreprise au poste alléchant ? Qu’en pensent les employés sur les forums online ? Etc.

Ce constat renforce la nécessité pour les employeurs de se concentrer sur la construction de solides efforts en termes de personal branding mais également d’image de marque employeur. Une certaine priorité qui malheureusement ne semble pas être présente au sein de l’ensemble des entreprises, étant donné que plus d’une entreprise sur trois n’a pas de stratégie de marque employeur.

Comme vous le savez peut-être, « l’espionnage 2.0 » fonctionne comme une rue à double sens. Autrement dit, 39% des employeurs font appels aux réseaux sociaux afin de s’informer sur les candidats. Près de la moitié (43%) a déclaré avoir été confrontée à des contenus défavorables, ce qui les a dissuadé de choisir certain candidat potentiel – alors que 19% (un employeur sur cinq) de ces derniers ont trouvé des informations satisfaisantes qui les ont poussés à embaucher un candidat.

 

Alors serez-vous de l’avis du beau Georges ? Croyez-vous vraiment que les personnes de renommée ne doivent pas se positionner sur Twitter ?

 

Auteur : Anne Pestel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s