Décrocher un job sur un salon de recrutement

salonr ecrutement emploi

Cela fait longtemps que je n’avais pas écrit d’articles à destination des candidats – et cela me manquait ! Il est donc grand temps de s’y remettre🙂

Attention, je ne mets pas au placard notre chère Marque Employeur et autres problématiques RH passionnantes – les vedettes seront de retour la semaine prochaine pour de nouvelles aventures sur ce blog !

Aujourd’hui, il s’agit de parler de salon / forum de recrutement…

Vous savez, je vous vois de loin, arriver sur vos grands chevaux, en me disant que cette approche est obsolète et totalement dépassée (candidat ou employeur que vous êtes). Vous êtes beaucoup à être de cet avis. Seulement voilà, ce n’est pas le cas pour les experts – et mon cas, par la même occasion.

Les salons / forums de recrutement continuent à attirer en masse les candidats, soucieux de leur carrière et de leur réseau, curieux d’en savoir davantage sur les entreprises et les opportunités disponibles. Ces évènements permettent aux candidats une approche directe (parfois décalée) que ne peut permettre le simple téléchargement en ligne du CV – entre autres.

forum recrutement emploi

Vous êtes candidats, en quête de nouvelles aventures professionnelles ? Intéressez-vous aux forums / salons de recrutement, et suivez ces quelques conseils qui pourraient vous être fort utiles ;)

 

1. Aller à un salon de recrutement, ça se prépare
Un salon, c’est grand et souvent dans des endroits que nous ne connaissons point. Il s’agit de s’organiser à l’avance (ou sur place si vous recevez au dernier moment le plan de l’évènement) afin de dresser une liste de vos employeurs favoris, et d’également se renseigner un minimum sur ces derniers. Ainsi, cela vous évitera de perdre du temps, ou de vous perdre tout court.

2. Tout est une question de timing
Les salons sont vite bondés, il est nécessaire d’arriver le plus tôt possible – et pas en fin de journée. Pourquoi ? Parce que le recruteur ou autre représentant, comme toute personne normale  est beaucoup moins efficace, moins à l’écoute en fin de journée. Pour ceux / celles qui ont fait de la vente, vous vous souvenez de la personne qui se jette sous les grilles alors que le magasin ferme, parce qu’il estime ne pouvoir survivre une journée de plus sans la chemise en exposition ? Ne soyez pas ce « désireux »-candidat !

3. Une garde-robe convenable pour l’occasion
Nous sommes d’accord, il y a beaucoup de monde lors de ces salons. Cependant ce n’est pas une raison pour arriver en jean basket ou en jogging – vous riez, mais cela m’est arrivé d’en voir. Votre tenue vestimentaire est aussi importante que lors d’un recrutement (ou presque) alors ne vous négligez pas. Bien sûr, vous pouvez tenter le style un peu décalé, mais encore une fois, cela dépend de votre secteur, de votre métier et de l’entreprise ciblée. Mais faites attention à vos interlocuteurs qui ne sont pas forcément aussi « funky » que vous !

4. Le choix fatidique des questions
C’est bien connu, poser des questions, ça passe bien. Encore faut-il avoir un discours constructif et crédible. Il s’agit de se renseigner un minimum sur l’entreprise, et de ne pas poser des questions dites « bateau » telles que « Qu’est-ce que fait votre entreprise ? ». Alors que notre cher ami Google aurait pu vous renseigner en un rien de temps. Il est préférable de demander aux recruteurs de compléter certaines informations dont vous avez pris connaissance lors de vos recherches, ou bien encore de l’interroger sur les facteurs-clé de succès pour un candidat qui passerait un entretien chez eux. Toute réponse de ce dernier doit s’avérer un véritable levier de discussion pour vous – le challenge étant de rattacher sa réponse à vos intérêts / compétences, afin de lui démontrer un possible matching.

5. Se connaître en tant que candidat – la base !
Vous savez poser des questions ? C’est bien. Mais sachez que vos interlocuteurs aussi. Il peut arriver que ces derniers vous posent des questions telles que « Parlez-moi un peu de vous ?». Soyez prêt à effectuer une brève présentation de votre personne, incluant vos objectifs professionnels, ainsi que les raisons pour lesquelles vous vous intéressez à l’entreprise en question. Il s’agit d’être clair, concis et dynamique.

6. Etre une fouine, ça peut servir parfois
Si vous vous retrouvez à faire la queue afin d’atteindre le recruteur, il est intéressant d’écouter les échanges qu’il a avec les autres candidats. Ce n’est pas impoli, bien au contraire, cela évitera de poser pour la énième fois la même question par exemple, ou bien encore à cerner votre interlocuteur et à rebondir sur ces propos quand cela sera votre tour.

7. C’est maintenant ou jamais de montrer votre enthousiasme
Ce n’est pas le moment d’être cool, et dynamique comme un escargot. Démontrer votre intérêt avec une poignée de main ferme, un vrai sourire et une conversation ayant du sens. Un « bonjour » avec le dépôt de votre CV sera loin d’être suffisant, surtout que vous avez à faire face à une concurrence des plus féroces… Créez le « WOW effect » comme on dit, et donnez-leur envie de continuer l’aventure avec vous !

8. Networking – What else?
Rappelez-vous que le salon de recrutement est également une réelle occasion de réseauter. Même si vous savez que les entreprises présentes n’embauchent pas forcément dans votre branche, rien ne vous empêche de « collectionner » les cartes de visites. Ecrivez à vos interlocuteurs afin de les remercier pour vos échanges constructifs, et pourquoi ne pas les inviter à rejoindre un de vos réseaux professionnels (LinkedIn / Viadeo) ? Au passage, n’oubliez pas de personnaliser votre invitation à rejoindre votre réseau – ne perdez pas de vue que c’est un recruteur, il doit recevoir une cinquantaine de demandes par jour…

9. Déposer votre CV sur le salon ne fait pas de vous THE candidat
Les chercheurs d’emploi partent souvent du principe que le fait de déposer un CV lors d’un salon peut leur fournir un travail en un rien de temps. Cela peut arriver en effet, mais sans vouloir vous désespérer, pas autant qu’on le voudrait. Si vous vous attendez à ce que les recruteurs postulent en ligne à votre place, vous n’irez pas très loin. Il faut appréhender le salon du recrutement comme une valeur ajoutée, en plus d’une candidature en ligne (avant ou après le salon). Par exemple, lorsque vous candidatez à la suite du salon, vous pouvez vous démarquer en faisant référence à vos échanges durant l’évènement avec X (dans votre lettre de motivation ou mail d’introduction).

 

Conclusion – En fin de compte, les salons / forums de recrutement sont un excellent moyen de découvrir le côté humain des entreprises et d’échanger à la fois avec les professionnels des entreprises, mais aussi avec d’autres chercheurs d’emploi. Avec un esprit ouvert, un sens de l’aventure, vous envisagerez ce genre d’évènement comme une véritable occasion de vous « construire » !

Et surtout, bon courage à tous les chercheurs d’emploi – nous sommes tous dans la même « galère » ;-)

 

Auteur : Anne Pestel

Une réflexion sur “Décrocher un job sur un salon de recrutement

  1. Pingback: La revue de presse #rmsnews : la digitalisation des RH enfin en marche ! |#rmsnews

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s