True Story : « Je fais partie des 1% qui ont trouvé un emploi grâce aux réseaux sociaux »

emploi reseaux sociaux anne pestel

Le 3 juin dernier, l’EDHEC NewGen Talent Centre, en partenariat avec JobTeaser.com, a présenté les résultats de la 2ème étude sur le phénomène du recrutement 2.0, menée auprès d’un panel de plus de 1 000 étudiants provenant de 350 formations différentes d’écoles de commerce, d’ingénieurs et d’ universités. A noter que la 1ère enquête menée en 2013 révélait l’offre surabondante d’outils était en décalage avec les usages réels des populations interrogées…

 
Qu’en est-il un an après ?
 

Une Génération ultra-connectée et supra-équipée
La Génération Y, ainsi que la Génération Z (ou C pour « Connected), ou bien encore la Génération ATAWAD (« AnyTime, AnyWhere, Any Device »), se trouvent très « branchées ». En effet, 96% de ces jeunes individus sont équipés d’ordinateurs portables, et 90% de smartphones.
En 2013, 38% des étudiants et jeunes diplômés interrogés avaient d’ores et déjà consulté une offre d’emploi / stage sur leur smartphone. En 2014, il est question de 52% ! Cependant, seulement 5% ont postulé via mobile…

La montée en puissance des réseaux sociaux professionnels
On ne peut nier que les réseaux sociaux puissent être utiles pour les étudiants / jeunes diplômés comme pour les recruteurs. Cependant, on observe un véritable décalage entre les usages sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, et les réseaux sociaux professionnels de type LinkedIn et Viadeo. Ainsi, alors que 25% des candidats consultent des offres via Facebook et Twitter, plus de 60% les consultent sur les réseaux professionnels, LinkedIn et Viadeo. Ces derniers utilisent davantage ces réseaux (59%) que d’autres organismes tels que l’APEC (53%) dans leur recherche d’emploi.
A noter qu’en 2014, 45% des jeunes diplômés ont déjà été contactés par des recruteurs sur les réseaux sociaux.

Trouver un emploi via les réseaux sociaux : mythe ou réalité ?
Douche froide. Seulement 1% des candidats interrogés ont trouvé un emploi via les réseaux sociaux – contrairement aux autres canaux comme les réseaux d’écoles / universités (36%), les sites d’emploi traditionnels (28%), les sites des entreprises (15%) et le réseau personnel (15%).
En conclusion, et ce contrairement à ce qu’on pourrait croire, les étudiants et jeunes diplômés privilégient encore largement les canaux traditionnels afin de trouver un travail. Un état des lieux qui a dû décevoir plus d’un recruteur, qui à l’heure actuelle se concentrent un maximum sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter pour attirer les talents.

 

Triste constat…

 

Et pourtant, laissez-moi vous raconter mon histoire, et (re)donner espoir à tous les étudiants et jeunes diplômés qui seront prêts à l’entendre et à rejoindre l’aventure 2.0…

 

emploi marque employeur anne pestel

 

Pour faire bref…

 

Résumé de l’épisode précédent
Anne Pestel se vouait à une carrière de danseuse professionnelle, cependant à 21 ans, dans ce milieu vous faites plus partie des dinosaures qu’autre chose. Elle décida alors de se repositionner sur le marché du travail – sauf qu’en 2008, ce n’était pas la meilleure des périodes pour trouver un emploi avec la crise qui faisait rage. Elle continua donc son BTS en Management des Unités Commerciales, pour ensuite intégrer l’ECE Lyon en Commerce International avec une spécialisation en dernière année en Marketing – tout en passant par un Erasmus en Autriche, une certification en Hollande et un stage en Espagne. Puis elle atterrit chez AXA Corporate Solutions en Communication Interne et Responsabilité Sociale d’Entreprise. De retour le drame, le chômage. Chercher du travail en Marketing et Communication, la pire blague que l’on puisse vous faire sur le marché de l’emploi. Mais en vain, elle s’attaqua à un marché de niche qui compilait tous les éléments de sa liste des choses qu’elle aimait faire : la Marque Employeur. A partir de ce coup de foudre professionnel, il s’ensuit une véritable passion pour cette thématique et la curiosité d’instaurer sa Marque Personnelle au sein de la sphère digitale. La petite renommée de Anne Pestel est née sur les différents réseaux sociaux, sur son blog : La Marque Employeur à la French Touch, puis sur les conférences.

 

De nos jours…
Après un deuxième Master en Ressources Humaines (et oui, pour travailler dans le domaine de la Marque Employeur, les « chouchous » demeurent les RH), Anne a décroché ses 3 derniers stages chez Link Humans, Canden RH et TMP Worldwide via Twitter et son Blog. Mais ce n’est pas tout, elle vient de signer son premier contrat chez l’annonceur également ! Pour ceux qui ne le savent pas encore, elle remplacera très prochainement la Responsable Marque Employeur et Community Manager chez CGI (anciennement Logica) jusqu’au 31 janvier 2015 – et déjà de nouvelles pistes pour la suite, que demander de plus ?

 

La Morale de cette histoire
Comme je le disais lors de conférences (et oui j’en donne quelques-unes :)), gérer son identité numérique est primordial, même soit disant passant, quand vous êtes en poste. Vous devez identifier votre positionnement, vous mettre en mode « veille » sur des actualités qui vous intéressent et ne pas hésiter à échanger avec vos pairs. Mais ce qu’il ne faut pas oublier avant tout, c’est l’aspect humain. Bien sûr le recrutement 2.0 en fait rêver plus d’un, que ce soit du côté des recruteurs comme des candidats, mais au final les réseaux sociaux ne représentent qu’un tremplin et ne remplacera en rien un échange en face à face, une poignée de main, etc. Alors n’hésitez pas à rencontrer des professionnels dans la vie réelle, à vous rendre à des conférences, à des apéros professionnels Twitter de type #AperoRH – vous n’avez rien à perdre ! Mais attention, pour tous ceux ou celles qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure 2.0, une identité numérique ne se crée pas en un seul jour, et un blog ne gagne pas en notoriété en 1 mois… alors soyez patients.

 

Et comme dirait le dicton : « Tout vient à point à qui sait attendre » (Clément Marot).

 

De même, j’en profite pour remercier mon entourage personnel comme ma famille et mes amis ; mon entourage professionnel en passant des équipes de CandenRH, TMP Worldwide, Link Humans et autres professionnels prestataires, en agence et chez l’annonceur ; et à l’ensemble de mes followers qui m’ont toujours soutenue dans mes démarches – et sans qui, ce beau rêve ne se serait jamais réalisé !

MERCI🙂
 

Votre chère Responsable Marque Employeur en Herbe !
Auteur : Anne Pestel

 
Source – Image 1 et Image 2 (« The Wolf of Wall Street » Movie)

6 réflexions sur “True Story : « Je fais partie des 1% qui ont trouvé un emploi grâce aux réseaux sociaux »

  1. Pingback: True Story : "Je fais partie des 1% qui on...

  2. Pingback: La revue de presse #rmsnews – Digital RH & Étudiants connectés ! - #rmsnews

  3. Pingback: True Story : "Je fais partie des 1% qui on...

  4. Bonjour Anne et bravo pour votre parcours! Vous êtes le parfait exemple de la réussite des réseaux sociaux! Comme vous le soulignez très justement dans votre article, construire sa présence sur les réseaux sociaux prend du temps. Et lorsqu’on tire les bonnes ficèles, qu’on utilise les bons outils et qu’on fait preuve d’expertise dans un domaine, les réseaux sociaux apportent une immense visibilité!

    Beaucoup de conditions mais qui sont indispensables dans la réussite d’une démarche de différenciation sur le web!

    Bonne chance pour votre nouveau poste et à bientôt sur les réseaux sociaux et nos blogs respectifs🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s